PÉNITENTIAIRE/ ÎLE DE LA RÉUNION: Ouverture de postes


Dans une lettre ouverte datée du 18 mai dernier, le Syndicat Force Ouvrière Pénitentiaire avait saisi la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur la problématique des nombreux départs en retraite des personnels de surveillance dans les établissements de notre île.
À la suite de cette intervention auprès du garde des Sceaux, une délégation a été reçue par le directeur de cabinet du ministère de la Justice. 
La réponse ne s’est pas fait attendre, puisqu’une trentaine de postes seront proposés lors de la commission administrative paritaire (CAP) de mobilité des surveillants et brigadiers, qui se tiendra en septembre 2018 pour les établissements du département.