PÉNITENTIAIRE / POLYNÉSIE : le retour au pays des agents qui sont hors du territoire.


Un syndicat dénonce une différence de traitement entre la prison de Faa’a et celle de Papeari concernant les postes vacants.
En effet, il y aurait qu’un poste actuellement en consultation mais seuls les gardiens de Tatutu ont été autorisés à postuler.
Une aberration selon le syndicat qui demande à l’administration pénitentiaire de suspendre sa décision et de réserver les postes vacants aux Polynésiens et de faciliter le retour au pays des agents qui sont hors du territoire.
Les agents attendent également la venue de la mission parlementaire sur les carrières et la mobilité des fonctionnaires ultramarins.